Pourquoi investir en Déficit Foncier à Lyon ?

Le déficit foncier est un régime de droit commun non soumis au plafonnement des niches fiscales.

Adapté pour tout client disposant de revenus fonciers, le déficit foncier constitue actuellement la meilleure solution d’optimisation fiscale.

 

En effet, en faisant l’acquisition d’un appartement à rénover, l’investisseur pourra déduire 100% des travaux de ses revenus fonciers, sans plafond. Ce qui permettra une double réduction d’impôts :

 

Au titre de l’impôt sur le revenu (selon la tranche marginale d’imposition)
Au titre des prélèvements sociaux (17.2%).

 

Ainsi, un investisseur se trouvant dans la tranche marginale d’imposition de 41% bénéficiera d’une réduction d’impôts de 58.2% sur une durée maximale de 10 ans.

 

Autre avantage, la défiscalisation est immédiate, contrairement à l’immobilier neuf (type Loi Pinel) ou vous devez attendre l’année de livraison.

 

Outre une très forte optimisation fiscale, ce mécanisme permet d’investir sur des biens qui peuvent se trouver en hyper centre-ville. En effet, contrairement à l’immobilier neuf qui se trouve souvent en périphérie (les terrains constructibles en centre-ville étant très rares) le déficit foncier offre des emplacements centraux.

 

Ce type d’investissement ne constitue donc pas seulement un investissement fiscal mais avant tout une opération patrimoniale. Effectivement, l’investisseur acquiert un appartement ancien qui va profiter d’une rénovation entière et sera livré clé en main.

 

Ainsi, l’investisseur profite de la rénovation entière du bâtiment, parties communes et parties privatives. De plus, le bâtiment sera livré par le promoteur aux normes environnementales en vigueur.

 

Etudier ma situation

 

Un investissement en Déficit Foncier à Lyon possède plusieurs atouts :

Investir dans le centre de Lyon avec le charme de l’ancien

 

Un appartement rénové possède en général un cachet supérieur à un appartement neuf. En effet, on trouve souvent des parquets massifs, poutres apparentes, cheminés, hauteur sous plafond, etc. L’immeuble ayant connu une rénovation complète, l’appartement est aux normes. L’investisseur est donc à l’abri de tous travaux de copropriété pendant 15 ans.

 

Surtout, ce mécanisme permet d’investir sur des appartements dans l’hyper centre de Lyon, en Presqu’île, aux Terreaux, à la Croix Rousse ou aux Brotteaux, chose impossible dans l’immobilier neuf.

 

Ainsi, cela facilite la location dans la mesure où la demande locative est plus importante dans ces quartiers, surtout pour un bien rénové avec des prestations neuves.

 

Forte Rentabilité locative

 

La quasi-totalité des lois fiscales obligent l’investisseur, en contrepartie d’une réduction d’impôts, à respecter un plafond de loyer. Ce plafond grève bien souvent la rentabilité globale de l’opération.

 

Le mécanisme du déficit foncier n’impose aucun plafond de loyer pour des programmes en Déficit Foncier qui se situe principalement dans le centre de Lyon. À la différence des programmes en Loi Pinel, souvent en seconde agglomération. Les immeubles rénovés profitent d’emplacement premium : proche des facultés lyonnaises, au cœur du Vieux-Lyon, à proximité directe de la place Bellecour….

 

Ce dispositif aux multiples atouts, s’adapte parfaitement à des petits budgets d’investissement à Lyon à partir de 100 000 €. Ainsi, vous investissez au cœur de l’agglomération lyonnaise, profitez du marché locatif lyonnais très soutenu et bénéficiez d’un logement neuf avec le charme de l’ancien.

 

Découvrez tous nos programmes en Déficit Foncier

 

 

Bon à savoir

 

Effet d’aubaine pour un investissement en 2018

 

Suite à la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt, il apparait une forte opportunité pour un achat en Déficit Foncier en 2018.

 

Ainsi, les travaux payés en 2018 bénéficient d’un « effet 150% » = 100% sur les revenus fonciers 2018 + 50% sur les revenus fonciers 2019.

 

Cette mesure transitoire est une incitation économique visant à maintenir pour 2018 l’activité des métiers du bâtiment et les commandes de travaux.

 

Cela signifie qu’une dépense de travaux payée en 2019 s’imputera à hauteur de 50% sur les revenus fonciers 2019.

 

Cependant, ces règles d’imputation ne s’appliquent pas :

– Aux acquisitions réalisées à compter du 1er janvier 2019

– Aux travaux dits d’urgence

 

Ainsi, lors d’une acquisition en Déficit foncier en 2018, il faudra payer la totalité des travaux en 2018 pour profiter de cet effet d’aubaine.

 

Les charges dites non pilotables (taxes, assurances, intérêts d’emprunt,..) seront déductibles en 2018 à partir du moment où elles seront exigibles.

 

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter

 

Investissement locatif : privilégiez le Déficit Foncier en 2018 ?

96 programmes

immobiliers disponibles

Investissez près de chez vous, trouvez votre programme neuf.

Conseils personnalisés

Besoin de conseils pour investir ?