taux crédit immobilier 2022-clés sur une porte

Comment évoluent les taux de crédit immobilier en 2022 ?

taux crédit immobilier 2022 – Depuis plusieurs mois maintenant, nous avons pu constater une hausse des taux de prêt immobilier. De nombreux économistes d’ailleurs, s’accordent à penser que cette hausse ne risque pas d’être terminée. Corneille Patrimoine vous explique les causes et conséquences de ce phénomène…

 

 

Pourquoi les taux de crédit immobilier augmentent en 2022 ?

 

Dès janvier 2022, une hausse des taux d’intérêts a été ressentie. Lente certes, mais cela reste assez pour augmenter de surcroit le coût du crédit immobilier.

Cependant, en ce début de saison estivale, plus précisément le 21 juin 2022, un grand tournant à été pris pour l’économie européenne. Le but étant d’aider l’économie à se redresser. La Banque Centrale Européenne (BCE) a alors entamé la normalisation de ses taux d’intérêts en mettant en place la plus grande augmentation en 22 ans : 0,5%.

En pratique, cela signifie que les établissement bancaires, tels que la Société Générale ou encore le Crédit Mutuel, empruntent désormais à un taux avoisinant les 1,5 % et accordent des crédits aux emprunteurs à un taux similaire. Néanmoins, cela ne durera pas très longtemps !

La raison principale de pratiquer une hausse des taux d’intérêts est de contrôler l’inflation. La Banque Centrale Européenne suppose effectivement que s’ils augmentent ces derniers, ils réduiront la consommation et par ce biais, l’inflation pourra diminuer. Néanmoins, malgré cette augmentation qui laissent les taux particulièrement plus faibles que l’inflation, en pratique cela risque d’être compliqué. En effet, le paradoxe étant que les taux d’intérêts sont en réalité négatifs. En d’autres termes, si la hausse de taux d’intérêts équivaut à 1 %, par exemple et que le taux d’inflation avoisine les 8%, le débiteur réalisera un “bénéfice” de 7%. De fait, le taux d’intérêt réel est négatif, et risque de perdurer dans le temps.

Une grande question pèse actuellement sur les marchés, le refroidissement de l’économie. En effet, plus le ralentissement de l’économie est brutal, plus il causera un grand nombre de problème. Le chapitre de la politique monétaire de la BCE est alors clos, dès lors que cette dernière a relevé ses taux d’intérêts dans le but de freiner cette inflation excessive.

 

 

Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ?

 

Le taux d’intérêt correspond à la rémunération du capital investi pour un projet immobilier d’un emprunteur. Ce dernier est représenté sous la forme d’un pourcentage, et corrélé au montant global du capital investi. A noter tout de même que celui-ci est calculé sur une base annuelle.

En d’autres termes, un intérêt représente la somme que doit verser un emprunteur (sous forme de revenu) à son prêteur d’argent, afin de pouvoir faire usage de cette somme.

Cependant, le taux d’intérêt n’est pas le seul élément à prendre en compte lorsque qu’on réalise un crédit immobilier

 

taux crédit immobilier 2022

 

CONTACTEZ NOS CONSEILLERS CORNEILLE PATRIMOINE

 

 

Autre élément important : le taux d’usure

 

Le taux d’usure, quant à lui, correspond au taux maximum qu’une banque peut s’accorder à prêter aux futurs investisseurs. Ce dernier ne peut pas dépasser un certain seuil, fixé par le Gouvernement. Aussi, il peut varier en fonction du type d’emprunt (in Fine, amortissable…).

En d’autres termes, le taux d’usure correspond au TAEG (taux d’intérêt annuel effectif global) maximal, pouvant être accordé lors de la souscription d’un crédit immobilier.

Le TAEG correspond alors au taux d’intérêt tout compris d’un emprunt bancaire, et comprend notamment :

  • le taux d’intérêt nominal (c’est le taux d’intérêt annuel normal)
  • le coût d’assurance emprunteur ainsi que les garanties obligatoires
  • les frais de dossier
  • la rémunération éventuelle du courtier ou intermédiaire qui a permis l’obtention de l’offre de prêt.

Dès lors que le prêt est accordé à l’emprunteur, le TAEG ne devra pas dépasser le taux d’usure, établi par la loi. S’il le dépasse, le prêt est alors considéré comme usuraire. La loi interdit catégoriquement d’accorder un prêt avec un taux usuraire.

A noter qu’il existe un grand nombre de taux d’usure en fonction du type de prêt, du montant mais aussi de sa durée.

 

Comment se calcule-t-il ?

La loi inhérente au taux d’usure définit diverses catégories de prêt, tel que le taux moyen mis en vigueur le trimestre dernier, augmenté d’un tiers. Afin de calculer le taux d’usure, la Banque de France demande aux établissements bancaires et sociétés de financement de répondre à leur enquête afin de déterminer la moyenne des TAEG pratiqués lors du trimestre, et ce, pour l’ensemble des catégories de prêt.

Ainsi, afin de sécuriser vos prêts et ne pas vous faire arnaquer par un organisme bancaire, il donc important de connaître en amont la limite de taux au-delà de laquelle un organisme bancaire ne pourra prêter à son client.

Pourquoi faut-il se méfier des taux d’usure ?

Très fréquemment utilisé par les organismes bancaires, le taux d’usure permet d’attirer l’attention des futurs emprunteurs sur les risques qu’ils peuvent encourir. Effectivement, plus le client emprunteur s’endette, plus le taux d’usure a un impact sur la capacité de remboursement de ce dernier.

De plus, le taux d’usure représente aussi un indicateur sur la maturité du crédit. En effet, en vu de l’évolution des taux de ces dernières années, plus le taux d’usure est élevé, plus le taux est ancien.

 

taux crédit immobilier 2022

 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ?

 

 

Quels sont les conséquences de l’augmentation en 2022 des taux de crédit immobilier ?

 

Depuis plusieurs mois malheureusement, plusieurs effets se sont fait ressentir. Pas aussi brusques et immédiats que lors de la crise des subprimes sur les emprunteurs américains, cependant ils restent présents.

L’augmentation du coût des emprunts représente un frein certain à la consommation des ménages, mais pas seulement… En effet, nombreuses sont les entreprises qui empruntent pour le développement de leurs entreprises, pour financer la construction d’un siège par exemple. Ainsi, que ce soit pour les ménages ou pour les entreprises, cette hausse pourrait tendre à un ralentissement global de l’économie.

Autre élément, pour certains chanceux n’ayant pas eu un refus de prêt, en vue du coût d’emprunt, ces derniers ne pourront emprunter une somme aussi conséquente que s’ils l’avaient réalisé courant 2021. Cependant, pour les personnes empruntant pour un investissement locatif, le préjudice n’est pas si important, puisque l’ensemble des intérêts de leur crédit sont des charges déductibles aux revenus locatifs qu’ils perçoivent.

 


 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les taux d’intérêts pratiqués pour un crédit immobilier en 2022, n’hésitez pas à contacter nos conseillers, experts en investissement immobilier !

 

ÉCHANGEONS ENSEMBLE SUR VOTRE PROJET D’INVESTISSEMENT !