Location meublée : les chiffres clés

Vous êtes propriétaire d’un ou plusieurs biens que vous louez meublés, suivez-nous…

Plusieurs régimes fiscaux existent, LMNP Micro, LMNP Réel et LMP.

 

Voici des seuils et plafonds en location meublée :

 

  • Location meublée régime micro
 :

 

Le régime forfaitaire vous permet de n’être imposé que sur la moitié du montant des recettes. Mais la déductibilité des frais et les amortissements ne sont pas possibles. Le chiffre d’affaires plafond est fixé à 32 900€ HT.

 

 

 

 

  • Location meublée régime réel simplifié :

 

Le régime plébiscité par les loueurs en meublés, pour sa simplicité et ses avantages fiscaux. Il est possible d’opter pour le régime réel, même si le chiffre d’affaires du loueur est inférieur à 32 900€. Toutes les charges liées à l’activité sont déductibles (taxe foncière, charges de copropriété, intérêts d’emprunts…). Ce qui distingue ce statut de la location nue et le rend quasi systématiquement plus intéressant est la possibilité de déduire des amortissements.

 

 

  • Location meublée régime réel normal :

 

 Les loueurs en meublés faisant plus de 236 000€ de chiffre d’affaires ou souhaitant opter pour le régime réel normal sont rares. En effet, les contraintes administratives sont plus lourdes et les avantages fiscaux sont les mêmes que pour le régime réel simplifié

 

 

 

  • Location meublée professionnelle

 

Le régime fiscal est parfois plus intéressant pour les contribuables assujettis à l’ISF. Effectivement, des contraintes fiscales et administratives fortes viennent restreindre l’intérêt du statut.

 

 

 

 

  • Location nue, régime micro foncier

 

Le régime est souvent utilisé quand le loueur a peu de charges réelles déductibles (pas ou peu d’intérêts d’emprunt à déduire par exemple). Toutefois attention aux conséquences fiscales, l’administration fiscale autorise un abattement de 30% seulement du montant des loyers.

 

 

  • Location nue, régime réel foncier
 :

 

Ce régime est en règle générale fiscalement plus intéressant que le micro foncier et est obligatoire à partir de 15000€ de loyers bruts perçus, néanmoins il reste moins avantageux que le régime réel simplifié en location meublée quand les biens loués peuvent bénéficier de celui-ci (les amortissements ne sont pas possibles en foncier).
 

 

 

108 programmes

immobiliers disponibles

Investissez près de chez vous, trouvez votre programme neuf.

Conseils personnalisés

Besoin de conseils pour investir ?