"

 

Le déficit foncier est une solution d’optimisation patrimoniale et fiscale.

 

Le plus souvent méconnu des propriétaires immobiliers, ce système du déficit foncier présente de nombreux avantages et permet de réduire de façon importante son imposition.

 

Il s’adresse principalement au propriétaire foncier d’un ou de plusieurs biens locatifs mais peut, dans certain cas, trouver une utilité lors d’un premier investissement immobilier.

 

Investissement locatif, privilégiez le Déficit foncier ?

 

Fonctionnement du déficit foncier

 

Le principe d’un investissement en déficit foncier est simple : l’investisseur acquiert un bien immobilier ancien, réalise des travaux et le met en location. Au moyen de ce procédé, il bénéficie des avantages fiscaux en déficit foncier.

 

C’est l’une des rares niches fiscales concernant l’immobilier que le gouvernement a laissé intacte ces dernières années. En effet, relevant du droit commun, ce dispositif ne rentre pas dans le calcul des niches fiscales classiques (de l’ordre de 10 000 € cette année). Or, il permet de déduire la totalité des travaux de vos revenus fonciers et donc de bénéficier d’une double défiscalisation selon votre tranche marginale d’imposition (TMI) et aux titres des prélèvements sociaux (17,2% en 2018).

 

 

Obtenez votre simulation complète

 

Les avantages de l’investissement en déficit foncier

 

" Avantage patrimonial 

 

Grâce à un projet clés en main, l’investisseur en déficit foncier se constitue un patrimoine immobilier de caractère. L’immeuble est totalement rénové, et l’appartement est donc conjugué aux normes actuelles d’habilité et de confort.

 

A noter que la répartition communément enregistrée sur les programmes en déficit foncier des travaux entre parties privatives et parties communes est de 70/30 %.

 

Ainsi, l’investisseur profite également de la rénovation entière du bâtiment, par des parties communes valorisables à terme. D’autant plus que la livraison d’un bien en état neuf est synonyme d’absence de travaux de copropriétés pendant de nombreuses années.

 

De plus, de par les caractéristiques intrinsèques de l’investissement, à savoir un bâtiment ancien, les zones géographiques sont plus intéressantes et centrales. Ainsi, dans les grandes villes telle que Lyon, il est possible d’investir en hypercentre, avec un potentiel locatif important (sans limitation) et une valorisation constante dans le temps.

 

"/Avantage fiscal

 

Le déficit foncier vous permet de déduire les travaux de réhabilitation de cet appartement de la totalité des vos revenus fonciers existants.

Si le montant des travaux dépasse la totalité des vos revenus fonciers vous pouvez déduire l’excédant de votre revenu global jusqu’à 10 700 €/an.

Cela engendre donc une double économie d’impôt (variable selon votre tranche marginale d’imposition et les prélèvements sociaux). Il s’agit du seul dispositif permettant de réduire les prélèvement sociaux (17,2% au 1er janvier 2018).

Il est possible de reporter le déficit supérieur à 10 700€ durant les 10 années suivantes.

 

L’impact sur votre fiscalité est donc immédiat, si les travaux débutent la même année que l’acquisition du bien. De plus, cet avantage fiscal n’est pas concerné par le plafonnement global des niches fiscales (10 000 € pour cette année).

 

Pourquoi investir en Déficit Foncier ?

 

Avantage locatif

 

  • Engagement de location nu de seulement 3 ans, contrairement au dispositif Pinel
  • Aucun plafonnement des loyers ni de ressources du locataire (contrairement au dispositif Pinel) : Location libre
  • Possibilité de louer aux ascendants et descendants

 

Nos programmes en Déficit Foncier

 

Nous Contacter

Vous souhaitez échanger autour d'un projet ?

"